Réalisations en éducation au développement durable du Cégep de Victoriaville

Le Cégep de Victoriaville, un établissement vert Brundtland, propose plusieurs activités de sensibilisation à l’environnement et au développement durable. Il existe également plusieurs projets pédagogiques intégrant des notions de développement durable. Il y a notamment, un projet de renaturalisation des bandes riveraines en sciences humaines, une simulation de l’ONU en politique et l’élaboration de projets communautaires en philosophie.

Le Club Nord-Sud du Cégep, fondé en 1994, permet aux élèves de vivre un stage de conscientisation à la solidarité internationale dans un pays du Sud. Le stage permet de comprendre les réalités sociales, économiques et environnementales des communautés d’accueil (l’Afrique depuis quelques années). Les émissions de GES engendrées par le voyage sont comptabilisées et elles sont compensées par une plantation d’arbres au Québec et dans les communautés d’accueil.

Le Cégep a également mis sur pied et supporte le Centre d’expertise et de transfert en agriculture biologique et de proximité (CETAB+) qui a pour raison d’être le développement et la pérennité de l’agriculture biologique. Le Centre peut, entre autres, compter sur l’engagement des enseignants du programme de Gestion et exploitation d’entreprise agricole et prévoit également l’embauche d’étudiants. Le CETAB+ s’intéresse aussi à l’agriculture de proximité et développe des liens avec la communauté.

Animation de la communauté enseignante

Le 16 janvier 2012, le Cégep de Victoriaville en collaboration avec d'autres membres du PACTE 2D a organisé une journée pédagogique sur le thème du développement durable. Sous la forme de conférences et d'ateliers, plusieurs intervenants ont présenté des exemples concrets d'intégration du développement durable aux activités pédagogiques et alimenter la réflexion en ce sens.