Le développement durable dans l'enseignement supérieur, collaborer pour innover

L'Université Laval, l'Université de Sherbrooke et le PACTE 2D ont organisé conjointement le colloque Le développement durable dans l'enseignement supérieur, collaborer pour innover dans le cadre du 81e congrès de l'ACFAS.

Postulant que le développement durable interpelle l’ensemble des citoyens et professionnels, plusieurs collèges et universités s’affairent à intégrer ce concept à leur mission d'enseignement, et ce, en complément de leur offre de formation spécialisée dans ce domaine. Professeurs, chercheurs et administrateurs d’établissements supérieurs ont été conviés à échanger et collaborer sur le sujet.

Les présentations des conférenciers et les résumés des discussions peuvent être consultés sur cette page.

Programmation

Le développement durable dans l'enseignement supérieur, où en sommes-nous?

Éric Bauce - Le développement durable à l’Université Laval

Vice-recteur exécutif et au développement, Université Laval

Au cours des dernières années, l’Université Laval a mis en place plusieurs actions pour favoriser l’intégration du développement durable dans l’enseignement. De nature académique ou financière, différents incitatifs encouragent la communauté universitaire à répondre aux enjeux du développement durable en lien avec l’enseignement, peu importe la discipline.

Par sa démarche intégrée, l’Université Laval vise également à ce que ses étudiants vivent le développement durable au quotidien, en posant des gestes concrets. Le programme de compensation volontaire des émissions GES, le programme de promotion des saines habitudes de vie Mon Équilibre UL, la participation aux nombreux projets étudiants en développement durable, et la possibilité d’obtenir un soutien financier du Fonds de développement durable afin de mettre sur pied leur propre initiative en développement durable en sont des exemples.

L’Université Laval souhaite que ses étudiants, au terme de leur passage en ses murs, deviennent des agents de changement, engagés et adhérant aux valeurs humaines du développement durable, de manière à améliorer la qualité de vie de leur communauté et de notre société.

Voir la présentation

Alain Webster - L’intégration du développement durable à l’enseignement supérieur pour voir au futur

Vice-recteur au développement durable et aux relations gouvernementales, Université de Sherbrooke

Dans le contexte difficile que traversent nos établissements d’enseignement supérieur, l’intégration du développement durable à la formation peut être perçue par certains comme un projet de moindre importance. La présente intervention propose plutôt de renverser l’analyse en se questionnant sur les conséquences de remettre à plus tard ce chantier dont l’urgence est grandissante.

Voir la présentation

François Anctil - La communication du développement durable à l’Institut EDS

Directeur de l'Institut EDS, Université Laval

L’institut EDS regroupe une soixantaine de professeurs de l’Université Laval qui œuvrent en environnement et en développement durable. La spécificité de ce réseau réside dans son caractère multidisciplinaire, les membres provenant de quelque dix facultés. Cette présentation offre un regard sur les défis que présente le développement durable pour une telle organisation universitaire. Ceux-ci se situent d’abord dans le positionnement à adopter entre universitaires et université, entre militantisme et recherche, entre promotion et critique, entre gouvernance et opérationnalisation. Si tous s’entendent généralement sur la définition du développement durable, la clarté s’estompe rapidement dès que l’on cherche à aller au-delà de ces quelques mots. L’Institut EDS a donc opté pour une communication du développement durable qui se veut la plus large possible, afin d’accueillir les multiples courants qui composent et animent le développement durable chez les universitaires et de soutenir leurs activités de recherche et de formation.

Voir la présentation

L'écocitoyenneté, du primaire au collégial

Jean Robitaille - Le mouvement des Établissements Verts Brundtland (EVB-CSQ) : 20 ans à éduquer et agir pour un avenir viable

Conseiller au mouvement des Établissement verts Brundtland, Centrale des syndicats du Québec

Le mouvement EVB-CSQ, créé en 1993, vise à stimuler et reconnaître le travail des jeunes et des adultes qui les accompagnent en vue d'un monde plus écologique, pacifique, solidaire et démocratique. Son déploiement repose notamment sur l’implication soutenue d’environ 125 responsables bénévoles répartis à l’échelle du Québec. Ceux-ci viennent appuyer localement le travail qu’amorce le secrétariat EVB-CSQ auprès des quelque 1400 établissements aujourd’hui reconnus par le mouvement, principalement des écoles primaires et secondaires. 

La présentation vise répondre brièvement aux questions suivantes :

  • Quel type d’accompagnement offre le mouvement aux personnes qui choisissent de s’engager en EDD auprès des jeunes?
  • De quelle façon ce mouvement contribue-t-il à la formation du personnel de l’éducation?
  • Que sait-on des savoirs acquis par les jeunes en matière de développement durable?
  • Un profil de l’élève EVB prescrivant les apprentissages souhaités selon les cycles d’enseignement est-il souhaitable et souhaité?
  • En quoi cela contribuerait-il à faire d’eux de meilleurs acteurs du développement durable au sein de la société?

Voir la présentation

Daniel Forget - Profil de compétences en développement durable de l’étudiant finissant au niveau collégial

Coordonnateur d’opérations – Profil Développement Durable, Université Laval

Un projet de collaboration université-collège a réuni le Cégep de Beauce-Appalaches, le Collège Mérici ainsi que l’Université Laval. Un des objectifs de ce partenariat était d’établir le profil de compétences en développement durable des étudiants finissants au collégial à l’aide d’un sondage qui a circulé dans différents cégeps et collèges privés du Québec. Le portrait obtenu par ces travaux est discuté dans cette communication.

  • Quelle est leur conception du développement durable?
  • Quels sont les domaines d’application du développement durable, selon eux?
  • Quels sont leurs intérêts en lien avec le développement durable?

De plus, en fonction des données recueillies, la possibilité d’intégrer une passerelle entre université et collège en matière d’éducation au développement durable est évaluée.

Voir la présentation

Le développement durable et l'enseignement supérieur, le rôle de l'établissement

Serge Talbot - Le développement durable dans les programmes de premier cycle, une approche intégrée

Directeur général des programmes de premier cycle, Université Laval

Un profil en développement durable, une formation aux professeurs afin d’intégrer des notions de développement durable dans leur cours, un Règlement des études modifié afin que tous les étudiants inscrits dans les programmes de baccalauréat soient initiés aux enjeux du développement durable, voilà quelques initiatives qu’a prises l’Université Laval pour répondre aux défis de l’éducation au développement durable. Et cela, en respectant les structures des différents programmes et sans augmenter la durée des études.

Mais où en sommes-nous aujourd’hui? Est-ce que cette approche donne des résultats concrets?

Cette présentation vise à mieux saisir les différents enjeux de l’intégration du développement durable dans le curriculum à l’Université Laval en plus de présenter les résultats des initiatives susmentionnées.

Voir la présentation

Véronique Bisaillon - PACTE 2D, le pari de la collaboration en éducation au développement durable

Conseillère en éducation au développement durable, PACTE 2D

Cette communication propose de poser un regard critique sur les opportunités et les défis d’une telle collaboration en éducation au développement durable. Les actions en cours et les expériences les plus porteuses sont décrites. L’expérimentation d’un atelier de deux jours consacré à l’intégration du développement durable dans l’enseignement et la création d’un cours destiné aux enseignants collégiaux par le programme PERFORMA sont notamment discutées. La mise en œuvre des orientations institutionnelles en matière d’éducation au développement durable est également abordée.

Voir la présentation

Jérôme Lafitte - Recherche et formation en éducation relative à l'environnement à l'UQÀM – La contribution du Centr'ERE au projet institutionnel d’environnementalisation.

Étudiant au doctorat en éducation, Centr'ERE, UQÀM

Co-auteure: Lucie Sauvé, Professeure titulaire et Directrice du Centr'ERE, UQÀM

Le Centre de recherche en éducation et formation relatives à l’environnement et à l’écocitoyenneté – Centr’ERE – se développe dans le contexte du projet institutionnel de l’UQAM en matière d'environnement. La présentation dresse d’abord un portrait d’ensemble des diverses initiatives de l’UQÀM en matière d’environnementalisation / écologisation de la formation. Nous esquissons ensuite la genèse du Centr’ERE et nous clarifierons sa structure, ses objectifs, ses stratégies et ses activités. Nous mettons davantage l’accent sur les fondements de l’éducation relative à l’environnement et à l’écocitoyenneté qui soutiennent les travaux du Centr’ERE - en particulier l'inspiration du champ de l'écologie politique; nous soulignons l'importance des liens entre la formation, la recherche et l’interaction sociale tels que nous tentons de les mettre en œuvre. Nous nous attardons enfin à la formation que nous offrons en éducation relative à l’environnement à l’UQÀM et en contexte de coopération internationale : nous clarifions les champs théoriques et les pratiques que nous contribuons à développer, mettant ainsi en évidence la contribution de nos travaux à l’ensemble des initiatives en matière d'intégration des questions socioécologiques dans les curriculums de l'enseignement supérieur.

Voir la présentation

Lancement du parcours de développement durable de l'Université Laval

L'Université Laval a profité du colloque pour lancer officiellement son parcours de développement durable.

Collaborer pour enrichir nos pratiques d'enseignement - sous la forme d'un World café

Animateur

Michel Montpetit, Directeur du Centre universitaire de formation en environnement, Université de Sherbrooke

Voir la présentation d'ouverture

Hôtes

Simon Bolduc,Coordonnateur du Programme d'apprentissage
expérientiel par l'intervention communautaire (PAEIC), Université de Sherbrooke

Nicole Huybens, Professeure à la Chaire en Éco-conseil, UQAC

David King-Ruel, Chargé de cours, Université de Sherbrooke

Louis-Philippe Paulet, Enseignant et coordonnateur du projet pédagogique en développement durable, Cégep de Sorel-Tracy

Vincent Richard, Professeur à la Faculté des Sciences de l'éducation, Université Laval

Ghislain Samson, Professeur à la Faculté des Sciences de l'éducation, UQTR

Par cette activité, le comité organisateur du colloque a souhaité mettre à profit l’expertise et l’expérience des participants au colloque. En complémentarité avec les activités de l’avant-midi, le World café a pour objectif de permettre les échanges sur les pratiques d’enseignement pour l’intégration du développement durable à la formation post-secondaire. Trois thématiques ont été privilégiées soit :

  • L'intégration du développement durable dans un cours ou un programme (approches pédagogiques, objectifs d'apprentissage, évaluation).
  • Le rôle des enseignants pour favoriser l'engagement des étudiants et étudiantes en matière de développement durable (passage à l'action, valeurs et attitudes, responsabilité commune)
  • L'enseignement de la complexité (pensée systémique, interdisciplinarité, questions socialement vives).

La conclusion de l’activité vise à faire le bilan des bonnes pratiques échangées, mais également à réfléchir sur des actions futures dans le domaine.

Résumé des discussions

Ce colloque a été organisé par: 

Le comité organisateur souligne également la collaboration de l'Institut EDS de l'Université Laval et de l'ensemble des intervenantes et intervenants.